Alstom veut créer jusqu'à 150 emplois en Suisse

BERN - Le groupe industriel français Alstom entend créer des emplois, en Suisse aussi. Selon le patron de la filiale helvétique du géant d'outre-Jura, Walter Gränicher, l'effectif, actuellement de 4000 collaborateurs, pourrait s'accroître de 100 à 150 employés."Cela pour autant que nous puissions occuper ces postes", a déclaré M. Gränicher dans une interview publiée dans l'"Aargauer Zeitung". Mais il est difficile d'embaucher les spécialistes recherchés.Dans ses activités principales, Alstom emploie au total 60'000 salariés. "L'évolution réjouissante de nos affaires nous permet à nouveau de créer des emplois", a relevé M. Gränicher. Pour mémoire, Alstom avait en automne 2004 supprimé 550 des quelque 4500 postes que le groupe comptait alors en Suisse.Depuis, la situation du groupe s'est stabilisée. "Nos perspectives sont désormais claires". L'évolution actuelle ne peut être comparée à celle affichée il y a deux ans alors que le groupe luttait pour sa survie, a poursuivi M. Gränicher.Lors de son dernier exercice, clos le 31 mars, Alstom a renoué avec les chiffres noirs. Le géant français, actif entre autres dans les équipement électriques, la construction navale et le matériel ferroviaire, a dégagé un bénéfice net de 178 millions d'euros (277,6 millions de francs), contre une perte de 628 millions un an auparavant. Les ventes ont elles passé de 12,9 à 13,4 milliards. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.