De moins en moins d'adaptations à la hausse des salaires minimaux

NEUCHâTEL - Les adaptations à la hausse des salaires minimaux prévus dans les conventions collectives de travail (CCT) sont moins fréquentes depuis 2002. Quelque 38% des salaires conventionnels ont été relevés en 2003, contre 24% en 2004 et 19% en 2005.Ces pourcentages figurent en exergue d'une étude publiée lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les résultats ont été établis sur la base d'augmentations de salaire d'au moins 50 francs par rapport au minimum figurant dans la CCT. Ils révèlent des différences importantes selon les branches économiques.Selon les données recueillies pour la période 2002-2005, les CCT ont réservé parfois néanmoins des adaptations conséquentes aux personnes non qualifiées. Pour celles-ci, la hausse la plus forte du salaire minimum s'est ainsi élevée à 335 francs bruts par mois en 2003, à 501 francs en 2004 et à 113 francs en 2005. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.