Economiesuisse sous pression: Viscom réfléchit à un départ

BERNE - Après Swissmem et de la Société suisse des entrepreneurs, Viscom réfléchit à son tour à un départ d'economiesuisse. L'association patronale de l'industrie suisse des arts graphiques se demande si les services obtenus justifient sa contribution financière."Il n'y a pas de décision officielle", a tenu à préciser le porte-parole de Viscom, Martin Kühn. "Pour nous, il s'agit d'une discussion récurrente." Elle pourrait être à l'ordre du jour du prochain comité, le 21 juin. Alu.ch, l'Association suisse de l'aluminium, est confrontée aux mêmes interrogations. Une décision devrait être prise fin juin ou début juillet."La raison d'un éventuel départ est simple", explique son directeur Marcel Menet. Le secteur est soumis à de forts changements structurels. Les entreprises suisses ont été rachetées par des firmes étrangères. "Et elles sont moins intéressées par un lobby en Suisse que par un rapprochement avec Bruxelles", explique-t-il.Viscom regroupe 900 entreprises d'un secteur qui emploie 22'000 personnes. L'association contribue au budget d'economiesuisse à hauteur de 50'000 francs par an. Alu.ch, qui verse 30'000 francs, fédère 106 membres occupant 12'000 salariés.Economiesuisse est dans la tourmente après la résiliation des affiliations de Swissmem et de la Société suisse des entrepreneurs (SSE). Ces départs ont mis en évidence l'existence de divergences entre la place financière et l'industrie, ainsi qu'entre grandes et petites entreprises. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.