Genève: des investisseurs ont voulu racheter Cointrin

GENÈVE - Le conseiller d'Etat genevois Carlo Lamprecht a reçu récemment une offre d'un groupe d'investisseurs étrangers qui désirait racheter l'aéroport de Cointrin. Le magistrat n'a pas donné suite à cette demande. L'infrastructure appartient à l'Etat. Le statut actuel de Cointrin ne permet de toute façon pas de vendre l'établissement, a rappelé samedi le porte-parole de l'aéroport genevois, Philippe Roy, confirmant une information révélée par "Le Temps". L'aéroport est un établissement public autonome. Pour pouvoir s'ouvrir à des investisseurs privés, la société Aéroport international de Genève (AIG) devrait avoir en sa possession quelques biens. Or, pour l'instant, l'Etat est l'unique propriétaire des murs et des meubles. Avant d'envisager une vente, il faudrait d'abord procéder à un transfert d'actifs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.