Importantes malversations découvertes au CHUV

Des malversations pour plusieurs centaines de milliers de francs ont été découvertes au CHUV. L'Etat de Vaud a déposé une plainte pénale à l'encontre d'un employé administratif suspecté d'être à l'origine de ces détournements. Ce dernier a été incarcéré.Cet employé a été arrêté et inculpé d'abus de confiance, a précisé le juge d'instruction Jean Treccani. Il est passé partiellement aux aveux. Ces malversations ont été découvertes par le service d'audit interne du CHUV récemment créé, a annoncé le gouvernement vaudois. "Le montant des malversations reste à préciser mais il pourrait atteindre plusieurs centaines de milliers de francs", indique le communiqué.Une investigation interne a été ouverte par la direction du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) pour définir les responsabilités. L'Etat de Vaud s'est également porté partie civile. Les autorités ont averti qu'elles ne donneraient aucune autre information pour le moment en raison du secret de l'instruction.La Direction générale du CHUV "regrette cette nouvelle affaire qu'elle entend traiter avec fermeté et rigueur". Selon elle, "ces faits montrent cependant l'efficacité et le bien-fondé des nouvelles mesures de contrôle instaurées à la suite de l'affaire précédente".L'établissement fait référence à l'affaire Bogousslavsky, qui avait éclaté en avril 2006. Les malversations annoncées vendredi sont toutefois nettement moins importantes.Le chef de service de neurologie avait été licencié avec effet immédiat pour avoir détourné entre 1,1 et 2,1 millions de francs. Le professeur Julien Bogousslavsky aurait utilisé ces sommes pour assouvir sa passion des livres anciens et rares. L'enquête le concernant est toujours en cours, a indiqué le juge Treccani. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.