Industrie suisse: la croissance s'accélère, selon l'UBS

ZURICH - L'industrie helvétique est en pleine phase d'accélération conjoncturelle, assure l'UBS. Au 1er trimestre 2006, l'activité des entreprises a atteint son plus haut niveau des six dernières années. Et le pic de croissance n'a pas encore été atteint."L'essor devrait également se poursuivre sans fléchir au 2e trimestre", affirme l'UBS en présentant les derniers résultats de son sondage trimestriel auprès de quelque 330 sociétés. Le plus grand groupe bancaire du pays pense que l'économie toute entière a enclenché la vitesse supérieure pour les six premiers mois de l'année.Le sondage de l'UBS, baromètre de tendance du produit intérieur brut (PIB), signale une croissance annuelle nettement supérieure à 3% pour les deux trimestres. L'indicateur n'a plus affiché de telles valeurs depuis le boom enregistré en 2000.Pour le 1er trimestre, 61% des entreprises interrogées ont enregistré une hausse des entrées des commandes. Ce résultat est attribuable à la demande étrangère qui a fortement crû. Les chiffres d'affaires qui affichent des progressions sont aussi plus nombreux que ceux en recul.Pour la première fois depuis 2001, la tendance négative de l'emploi a en outre pu être enrayée: 28% des sondés ont recruté du personnel alors que 23% ont procédé à des compressions.L'optimisme est aussi de mise pour le deuxième trimestre. Les attentes des entreprises quant aux commandes suisses et étrangères, à la production et aux ventes sont supérieures à celles des trois mois du début de l'année.Résultat, les usines vont procéder à une utilisation accrue des capacités, des recrutements et un déstockage des produits ouvrés. La pression moindre sur les prix de vente devrait encore raffermir la capacité bénéficiaire, conclut l'UBS.Les industriels de tous les secteurs couverts par le sondage partagent le même optimisme pour le deuxième trimestre. Les horlogers sont les plus confiants.Ils sont suivis des spécialistes du bois et du meuble. Les entreprises actives dans les matières synthétiques, l'alimentation, le papier, l'imprimerie et les arts graphiques sont en revanche plus réservées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.