Journée de l'économie: meilleures conditions-cadres souhaitées

ZURICH - La place économique suisse devrait avoir de meilleures conditions-cadres que l'Union européenne. Elle pourrait ainsi renforcer sa position face à la concurrence mondiale, a plaidé economiesuisse lors de sa Journée de l'économie à Zurich.Depuis l'échec du cycle de Doha, la Suisse a besoin d'élargir sa position face aux grands blocs par des accords bilatéraux de libre échange et autres, a déclaré le président d'economiesuisse Ueli Forster en ouverture de la manifestation, devant un parterre de représentants des milieux économiques et politiques. Elle doit se renforcer sur la carte bilatérale.Ueli Forster a aussi répondu aux critiques dont fait l'objet son association. Certains membres ressentent un malaise, a-t-il reconnu. Tous veulent d'une économie qui parle à l'unisson, mais plus le monde évolue rapidement, plus les revendications individuelles des firmes et des branches divergent.Depuis plusieurs mois, economiesuisse fait face aux menaces de démissions de membres qui estiment que les banques et les géants pharmaceutiques prennent trop de poids. L'organisation a aussi subi la démission de son futur président, Andreas Schmid, appelé à prendre son poste vendredi. Ueli Forster conserve désormais la présidence jusqu'à octobre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.