Kudelski exclu du SMI avec effet au 2 octobre 2006

ZURICH - Kudelski sera exclu de l'indice des valeurs vedettes de la Bourse suisse, le Swiss Market Index (SMI), à partir du 2 octobre. La décision de sortir le spécialiste vaudois de systèmes d'accès numérique ne constitue pas vraiment une surprise.Le SMI ne comptera ainsi plus que 26 valeurs à l'automne, selon le nouvelle composition communiqué jeudi après la clôture de la Bourse suisse (SWX). Le changement sera effectué sur la base de la clôture du négoce du 29 septembre 2006.La direction générale de SWX a déterminé les modifications intervenant dans les divers paniers d'indices (SMI, SMIM et SPI), en s'appuyant sur les recommandations de la Commission des indices et en conformité aux exigences des règlements du SMI et du SPI (l'indice élargi Swiss Performance Index).Le patron du groupe vaudois, André Kudelski estimait le 27 juin dernier dans le mensuel "PME Magazine" qu'une sortie de l'action Kudelski ne serait pas un signal positif pour les technologies de l'information en Suisse.Néanmoins, il était d'avis que quitter le SMI n'aurait aucun effet pour l'entreprise, qui n'a pas besoin de nouveaux capitaux, car elle dispose de suffisamment de liquidités pour la recherche et le développement, ainsi que pour effectuer les acquisitions nécessaires à son expansion."Pour nous, financièrement et stratégiquement, l'indifférence du marché depuis une année n'est pas un problème en soi", a-t-il alors résumé. Le groupe risque néanmoins de perdre de sa visibilité.Cette exclusion ne constitue à vrai dire pas une surprise, le groupe de Cheseaux (VD) avait déjà sauvé sa place in extremis l'année dernière par une manoeuvre faisant remonter son capital flottant.Les critères pour entrer au SMI (Swiss Market Index) sont la capitalisation boursière de l'entreprise, la liquidité de ses actions et son classement dans le marché SPI. Il faut avoir été classé 30e ou mieux pendant quatre trimestres et pointer au 25e rang ou mieux au 30 juin, selon le règlement de la Bourse suisse.Le spécialiste st-gallois des sanitaires Geberit et le fabricant vaudois d'accessoires informatiques Logitech étaient cités aux premiers rangs pour remplacer Kudelski et accéder à l'indice des valeurs vedettes. La partie est donc remise pour eux, avec un changement qui n'interviendra pas avant 2007. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.