La vente par correspondance en hausse en Suisse en 2006

WALLISELLEN ZH - Le chiffre d'affaires réalisé par la vente par correspondance (VPC) en Suisse a crû de 3,4% en 2006 à 3,64 milliards de francs. Tant les achats effectués par des privés que des entreprises ont augmenté par rapport à l'année précédente.Les ventes à des entreprises ont gagné 5,5%, à 1,01 milliard de francs. La croissance des chiffres d'affaires dans le secteur privé s'est montée à 2,6% pour s'inscrire à 2,63 milliards, a indiqué l'Association suisse de la vente par correspondance (ASVPC) qui regroupe 89 sociétés représentant 80% du volume VPC à des privés, et 60% à des entreprises.Les vendeurs "universels, dotés d'un large assortiment, ont fait face à un marché difficile, voyant leurs chiffres d'affaires reculer de 10,7%, à 532 millions. La disparition de Veillon et le rachat d'Ackermann ne sont pas étranger à ce résultat.Dans le secteur de l'habillement, les revenus ont reculé de 3,5%, à 487 millions. La catégorie "autres", qui réunit notamment les vendeurs de produits de soins et de bien-être, a vu ses ventes bondir de 19,2% à 433 millions. La plus forte progression touche le secteur internet et teleshopping, avec une hausse de 20,2%, à 147 millions.Les parts de marché de la vente en ligne sont passées de 24,3% en 2005 à 30,5% en 2006. Les ménages sont toujours plus nombreux à posséder des ordinateurs et à bénéficier d'accès Internet rapides, ce qui explique cette évolution, selon l'association.En moyenne chaque consommateur VPC privé helvétique a acheté pour 350 francs d'articles par correspondance, soit 20 francs de plus qu'en 2005. La Suisse se trouve au troisième rang derrière l'Allemagne et la Grande-Bretagne sur ce point. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.