Le patron de Nestlé dénonce le gaspillage de l'eau par les paysans

PARIS - Le patron de Nestlé, géant suisse de l'eau et de l'agroalimentaire, dénonce le gaspillage de l'eau par les agriculteurs. Peter Brabeck demande que ce secteur paie son utilisation à un "prix correct"."On ne peut pas continuer ce gaspillage. Les agriculteurs doivent optimiser leur utilisation de l'eau", déclare Peter Brabeck-Lethmathe dans un entretien accordé au journal français "La Tribune" à paraître lundi. "En tant que leader mondial dans le domaine de la nutrition, nous avons une responsabilité en la matière", justifie-t-il."Il faut que l'agriculture paie son eau un prix correct", poursuit-il, affirmant que ce secteur "paie rarement l'eau, qu'elle utilise abondamment, à sa juste valeur". L'agriculture utilise 70 % de l'eau exploitée sur la planète, l'industrie 20 % et les particuliers 10 %, fait observer Peter Brabeck-Lethmathe."Non seulement nous avons en Europe une agriculture subventionnée mais en plus son recours à l'eau est subventionné", déplore-t-il. Il prône aussi une amélioration des infrastructures défaillantes dans les pays en développement, où 40 à 60 % de l'eau est perdue. En Occident, les pertes sont évaluées entre 20 % et 30 %."Le danger c'est exactement comme dans le cas du pétrole, nous sommes en train d'utiliser plus d'eau que la nature ne peut en fournir", prévient le PDG de Nestlé, qui souligne que "ces réserves ne sont pas renouvelables". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.