Leclanché: le fabricant de piles congédie 30 de ses 120 employés

YVERDON-LES-BAINS - Le fabricant de piles vaudois Leclanché va licencier 30 de ses 120 employés et procédera à cinq mises à la retraite anticipée. La mesure s'explique par l'abandon des activités touchant à la technologie du plomb à Yverdon-les-Bains, cédées à l'américain Enersys.L'accord porte sur la vente des activités commerciales de l'unité d'affaires batteries de Leclanché. La transaction, dont le montant n'est pas dévoilé, devrait se concrétiser en janvier prochain, a indiqué le groupe vaudois désormais contrôlé à 80% par l'allemand German Capital.Enersys, dont le siège se trouve en Pennsylvanie, va reprendre le portefeuille clientèle et les contrats liant Leclanché à ses principaux clients. Le chiffre d'affaires en jeu se monte à 8-10 millions de francs, qui se répartit entre le stationnaire et la maintenance.La société américaine va également réemployer certains collaborateurs de Leclanché. Pour l'entreprise vaudoise, la cession des activités liées à la technologie du plomb signifie la fin d'une restructuration entamée en 2003. La production de ces accumulateurs à Yverdon-les-Bains cessera progressivement.Les 35 personnes affectées par la mesure bénéficieront d'un plan social, dont le détail n'est pas précisé dans le communiqué. Le texte a été négocié avec la commission d'entreprise. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.