Les agriculteurs européens rejettent un compromis de Pascal Lamy

HONG KONG - Les agriculteurs européens sont montés au créneau pour rejeter un projet présenté par le directeur de l'OMC, Pascal Lamy. Le texte propose, entre crochets, la date de 2010 pour l'élimination totale des subventions aux exportations agricoles. Les pays en développement ont fait pression depuis le début de la semaine pour qu'une date soit fixée à la conférence de Hong Kong. Le commissaire européen Peter Mandelson a toutefois affirmé ne pas avoir de mandat pour accepter une date. Lors d'une conférence de presse, le président des agriculteurs européens (COPA) Rudolf Schwarz Böck (Autriche) a affirmé que la proposition de M. Lamy est "inacceptable". "Nous demandons que les autres pays industrialisés s'engagent aussi à supprimer toutes leurs formes de soutien à l'exportation", a déclaré le responsable européen. Le vice-président de l'Union suisse des paysans (USP) John Dupraz, présent à Hong Kong, a également rejeté le calendrier proposé par M. Lamy. "Pour accepter une telle date, il faudrait que le texte mentionne clairement qu'elle s'applique à toutes les formes de subventions, y compris les crédits à l'exportation des Etats-Unis, les entreprises commerciales d'Etat en Australie et Nouvelle-Zélande et à l'aide alimentaire", a expliqué M. Dupraz. Les agriculteurs européens ont expliqué que l'Union européenne (UE) a procédé à une réforme profonde de la politique agricole commune (PAC) en 2003, s'étalant jusqu'en 2013, et que celle-ci ne prévoit pas l'élimination des subventions d'ici 2010. Le président de la COPA a également critiqué d'autres passages du texte sur l'agriculture, l'absence de progrès sur les considérations non commerciales, comme le développement rural, la sécurité alimentaire, ainsi que sur la protection des indications géographiques. "Le succès du round de Doha ne dépend pas des Européens. Il dépend des Américains qui ont augmenté leurs aides globales à leurs agriculteurs", a conclu M. Schwarböck. Les négociations à huis clos se poursuivaient samedi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.