Migros a un potentiel de croissance en Allemagne, selon son patron

BERNE - Malgré les magasins à bas prix, le patron de Migros voit un potentiel de croissance dans le sud de l'Allemagne. Il devrait y avoir de la place "pour un bon supermarché à côté de ces étendues d'entrepôts et de casseurs de prix", selon Herbert Bolliger. Herbert Bolliger ne prévoit pas dans l'immédiat de s'implanter ailleurs à l'étranger. "Concentrons-nous d'abord sur le sud de l'Allemagne avant de faire des démarches ailleurs", a-t-il précisé dans un entretien à la "SonntagsZeitung". Migros Bâle a ouvert sa première filiale outre-Rhin en 1995 à Lörrach. Le groupe dispose de trois magasins en Allemagne et projette d'en ouvrir entre dix et vingt dans le sud du pays. De son côté, la chaîne allemande de magasins à bas prix Aldi a inauguré ses quatre premiers magasins fin octobre en Suisse alémanique. Son concurrent Lidl a conclu 70 contrats en Suisse pour y implanter des filiales. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.