Pernod vend Dunkin' et achève son programme de cessions

PARIS - Pernod Ricard a vendu la chaîne Dunkin' Brands à un consortium d'investisseurs pour 2,42 milliards de dollars. Le groupe français finalise ainsi le programme de cessions qu'il avait prévu de réaliser après l'acquisition d'Allied Domecq. Après fiscalité et frais de transaction, le produit net de cette cession ressort à 1,7 milliard de dollars (2,2 milliards de francs), indique le numéro deux mondial des vins et spiritueux dans un communiqué. Il va lui permettre de diminuer une dette, qui à fin août, s'élevait à 8,6 milliards d'euros, pour des fonds propres légèrement supérieurs à 5 milliards. "La cession de Dunkin' Brands, dans les délais impartis, est une excellente nouvelle pour Pernod Ricard puisqu'elle nous permet d'accélérer le remboursement de notre dette", a déclaré le président Patrick Ricard. L'opération s'inscrit en prolongement de la cession, pour un montant brut de 173,6 millions d'euros, de la participation minoritaire de Pernod Ricard dans Britvic annoncée vendredi. L'acquisition réalisée par Bain Capital, The Carlyle Group et Thomas H. Lee Partners, devrait être effective au cours du premier trimestre 2006. Le consortium a fait savoir qu'il comptait développer Dunkin' Donuts, la marque la plus forte de l'entreprise, à travers les Etats-Unis et internationalement. Dunkin' Brands comprend la chaîne de beignets Dunkin' Donuts, les magasins de crèmes glacées Baskin Robbins et les sandwicheries Togo. Il figurait dans la corbeille d'Allied Domecq que Pernod Ricard a acquis en juillet dernier pour 14,2 milliards de dollars. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.