Reconvilier: la grève à la Boillat a éclaté il y a exactement un an

RECONVILIER - Entre 150 et 200 personnes ont participé à Reconvilier (BE) à la commémoration de la grève qui a éclaté il y a exactement un an à l'usine Swissmetal Boillat. Les manifestants ont une nouvelle fois dénoncé la politique menée par la direction.Par une température glaciale et sous la neige, 350 bougies ont été allumées pour rendre hommage aux grévistes. Les sympathisants de ce mouvement de lutte ont voulu montrer que la solidarité restait présente dans le Jura bernois même si la Boillat ne fait plus la une de l'actualité.Organisatrice de ce rassemblement, l'association des "Femmes en colère" a réaffirmé que la Boillat n'"allait pas bien du tout". Ce mouvement issu de la grève a également dénoncé ce qu'il appelle la "politique de terreur" de la direction du groupe soleurois.Le 25 janvier 2006, le personnel de l'usine acceptait à une très large majorité d'observer la grève pour dénoncer la politique menée par Swissmetal. Il exigeait aussi le respect du protocole d'accord qui avait mis fin à la 1ère grève de dix jours en novembre 2004.Ce mouvement de lutte, l'un des plus durs et des plus longs que la Suisse a connu, s'achèvera 30 jours plus tard. Et c'est la mort dans l'âme que les ouvriers reprendront leur travail. Le personnel, partagé aujourd'hui entre la résignation et la colère, craint un démantèlement du site malgré les assurances de la direction. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.