Sunrise: Christoph Brand justifie les prix de la téléphonie mobile

BERNE - Les prix élevés en comparaison internationale du téléphone mobile en Suisse sont justifiés en raison de particularités de ce marché, estime Christoph Brand (37 ans), patron de l'opérateur Sunrise. Mais il dit vouloir bientôt offrir des prix plus bas.En Suisse, "il faut tenir compte des salaires - nos call centers ne sont pas en Inde", explique M. Brand dans une interview publiée par "Le Matin dimanche". "Les normes suisses sont très sévères, ce qui implique davantage d'antennes, d'autant que le pays n'est pas plat", ajoute-t-il.Il relève aussi que "les gens ne paient pas grand-chose pour leur nouveau mobile. Or le fabricant ne fait pas de cadeau, c'est l'opérateur qui paie. Vous ne pouvez pas prétendre avoir à la fois des minutes gratuites et aussi le mobile", estime l'ancien membre de la direction de Swisscom nommé il y a trois mois à la tête de Sunrise, filiale du groupe danois TDC.Il n'en reste pas moins que Sunrise, deuxième opérateur de Suisse, a l'intention selon M. Brand d'"offrir des prix encore plus bas, davantage de largeur de bande, une couverture plus étendue, de nouvelles technologies: davantage sur tous les plans, et pour moins cher".Sur cette question, M. Brand est plus évasif dans une autre interview parue dans la "SonntagsZeitung". Il y dit certes penser qu'"en automne nous (Sunrise) proposerons de nouveaux services", mais pour ce qui concerne une baisse des prix "nous verrons". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.