Swiss poursuit son ascension au 3e trimestre

ZURICH - Swiss a poursuivi son ascension au troisième trimestre 2006. Sur les neuf premiers mois, la compagnie aérienne, filiale de Lufthansa, a dégagé un bénéfice de 174 millions de francs, contre une perte de 81 millions sur la même période de l'an passé.Selon le patron de Swiss, Christoph Franz, cité dans un communiqué, Swiss se rapproche désormais de "l'altitude de croisière souhaitée" au terme d'une longue restructuration. La compagnie mettra en service un premier appareil long-courrier supplémentaire en novembre. Elle va aussi créer près de 250 postes de navigants dans les mois qui viennent, rappelle la compagnie.Le bénéfice d'exploitation (EBIT) est ressorti à 199 millions de francs, contre 24 millions (avant charges de restructuration) sur les neuf premiers mois de 2005. Les produits d'exploitation s'élèvent à 3,07 millions, en hausse de 11,1%.Sur le seul troisième trimestre, traditionnellement le plus performant de l'année, le bénéfice d'exploitation (EBIT) atteint 101 millions, contre 33 millions un an plus tôt.L'amélioration des résultats repose avant tout sur un meilleur remplissage des avions et sur une augmentation du revenu moyen par passagers-kilomètre, souligne le groupe.Le coefficient d'occupation des appareils a augmenté de 0,7 point, pour atteindre 79,8% en moyenne sur les neuf premiers mois. Il a toutefois baissé sur le réseau intercontinental de 1,2 point, à 83,8% alors qu'il a grimpé de 4,7 points à 71,5% sur le réseau européen. Swiss a transporté au total 7,85 millions de passagers (+7,1%).Quant à l'impact financier de la grève d'un jour des pilotes de Jumbolino en septembre, Swiss ne fournit aucune information sur le sujet. De même, la compagnie et le syndicat Swiss Pilots qui représente ces derniers ont convenu de ne rien filter des progrès de leurs négociations, a rappelé un porte-parole de Swiss.Au troisième trimestre, les prix du kérosène ont atteint des valeurs record, amputant le résultat de 110 millions de francs supplémentaires par rapport à l'an passé. La compagnie n'a pu que répercuter partiellement cette flambée sur le prix des billets. Bien que la situation se soit détendue sur le marché pétrolier, l'avenir reste incertain sur ce point, souligne Swiss.A fin septembre, les effectifs en équivalents à temps plein se situaient à 5337 personnes, en recul de 757 postes par rapport à la fin 2005. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.