Swiss veut rajeunir son personnel de cabine et lance un programme

BâLE - Swiss veut rajeunir son personnel de cabine. La compagnie aérienne a lancé un programme d'incitation au départ destiné aux quelque 900 employés affichant treize ans ou plus de service. Elle prévoit à cet effet un montant de 15 millions de francs.Le transporteur contrôlé par l'allemand Lufthansa entend par là corriger l'impact des restructurations de ces dernières années qui ont généralement touché les employés les plus jeunes, a indiqué Franco Gullotti. Le phénomène a fait émerger une structure démographique peu avantageuse du point de vue salarial.La mesure ne signifie pas que Swiss vise les plus de 50 ans, a-t-il précisé, revenant sur l'information parue dans le "SonntagsBlick". Elle concerne davantage les collaborateurs dans la quarantaine auxquels Swiss veut donner les moyens de relever un "nouveau défi", selon les termes de la compagnie aérienne.La proposition comprend une prime au départ volontaire correspondant à un salaire annuel, soit en moyenne plus de 72'000 francs par personne. Au-delà, Franco Gullotti ne cache pas que le plan doit permettre d'améliorer la structure des coûts de Swiss, pour asseoir sa croissance.Du côté syndical, la mesure n'est pas vue d'un mauvais oeil. Kapers, l'association qui défend les intérêts du personnel de cabine de l'ancienne compagnie nationale, considère l'offre à la promotion de nouvelles perspectives professionnelles comme un "succès"."Notre revendication a toujours consisté à demander les mêmes conditions qui prévalent pour les pilotes", a réagi Urs Eicher, président de Kapers. Pour lui, les aspects positifs doivent désormais l'emporter sur tout autre point dans la discussion."Jusqu'à présent, Swiss n'avait jamais mis autant de moyens à disposition du personnel de cabine", souligne Urs Eicher. Kapers précise qu'il veillera à ce que personne ne soit mis sous pression pour qu'il parte en raison uniquement de son âge. Le programme doit donner une chance de réorienter sa carrière.Swiss a d'abord informé les employés avec plus de quinze ans de service, dont 35 ont déjà accepté l'offre. La compagnie contacte actuellement les collaborateurs travaillant depuis au moins treize ans dans le métier, avec six départs déjà décidés. Quelque 50 personnes pourraient au moins avaliser la proposition. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.