Swissmetal Boillat: 21 ouvriers manifestent sur la Place fédérale

BERNE - Vingt-et-un ouvriers de l'usine Swissmetal de Reconvilier (BE) ont manifesté en tenue de travail sur la Place fédérale, à Berne, alors que la grève est entrée dans son 23e jour. Ils ont exprimé une solidarité "intacte" avec les 21 cadres de l'entreprise licenciés lundi.Distribuant des autocollants et des bulletins de versement, les cols bleus ont posé derrière des cartons de l'entreprise sur lesquels était écrit "La Boillat, toujours là" ainsi que 20 fois "vivra". Ils entendaient dénoncer la politique "aveugle" de la direction de Swissmetal et montrer que l'entreprise ne pouvait pas fonctionner sans ses cadres.La situation est toujours bloquée à Reconvilier. Rolf Bloch, le médiateur désigné par le conseiller fédéral Joseph Deiss, doit rencontrer aujourd'hui les représentants du syndicat Unia pour leur faire part des contre-propositions de la direction de Swissmetal, avec laquelle il s'est entretenu hier après-midi.M. Bloch a dit à l'ATS qu'il y avait "un certain rapprochement (des positions) par rapport à mercredi matin", où Swissmetal avait qualifié les propositions de la médiation d'"inacceptables". Mais "il reste des différends", a souligné le médiateur.Pour mémoire, ces propositions - que les employés de "La Boillat" avaient jugées mardi suffisantes pour une reprise du travail - impliquaient notamment le réengagement du personnel licencié depuis le début de la grève, le respect de l'accord conclu en novembre 2004, le maintien d'une structure de direction à Reconvilier et la fin du lock-out sur l'informatique et les machines.De leur côté, les clients de Swissmetal ont exprimé hier leur impatience. Ils craignent de ne plus pouvoir être livrés avec le type de produits très spécifiques fabriqués par "la Boillat". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.