Swissmetal Boillat: offres de reprise peu nombreuses, selon Hellweg

ZURICH - Les offres de reprise du site Swissmetal Boillat à Reconvilier (BE) se comptent "sur les doigts de la main", affirme Martin Hellweg, patron du groupe métallurgique soleurois. La suite qui leur sera donnée tombera d'ici à mardi.L'"une ou l'autre" sont sérieuses, "sans doute, mais je ne suis pas sûr qu'elles aillent dans l'intérêt du site", déclare M. Hellweg dans une interview publiée dans "Le Journal du Jura". Il répète par ailleurs que son entreprise n'entend pas tout vendre: "personne ne peut s'attendre à ce que nous vendions des activités qui font partie intégrante de notre stratégie!".La direction de Swissmetal a envoyé jeudi les lettres de licenciement à 112 employés, sur 320, de la Boillat. Elle justifie cette mesure - plus drastique que le plan de 80 suppressions de postes sur quatre ans initialement planifié - par la perte de 30% de sa clientèle suite à la grève qui a récemment paralysé l'usine bernoise pendant 30 jours.M. Hellweg conteste avoir perdu la confiance de tous les collaborateurs, malgré le fait que 217 d'entre eux aient signé une lettre allant dans ce sens. "Je peux aussi vous dire qu'il y a des gens qui ne demandent qu'à travailler dans des conditions normales et en ont assez de ce conflit", se défend le patron allemand. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.