Varig licencie plus de la moitié de ses effectifs au Brésil

RIO DE JANEIRO - La compagnie aérienne brésilienne Varig a annoncé le licenciement de 5500 de ses 9500 salariés au Brésil. La mesure intervient dans le cadre d'un plan de redressement décidé par le consortium américano-brésilien qui l'a rachetée la semaine passée.La direction de la compagnie a indiqué qu'elle opérait ainsi "une adéquation du cadre fonctionnel de l'entreprise aux nécessités réelles des opérations du moment". "Conformément au plan de redressement judiciaire approuvé en assemblée par toutes les classes de créditeurs seront maintenus 3985 employés sur un total de 9485 localisés au Brésil".Le fleuron de l'aviation brésilienne, qui croulait sous des dettes de plus de 3 milliards de dollars (3,7 milliards de francs), a été sauvé in extremis de la liquidation il y a dix jours lors de son rachat aux enchères par Aereo Transportes Aereos, société créée pour la circonstance par VarigLog, ancienne filiale de frêt de Varig.Cette dernière s'est engagée à injecter 485 millions de dollars au total, mais a lancé une restructuration drastique qui a débuté il y a une semaine avec la suspension provisoire de tous les vols de la compagnie sauf la très rentable desserte Rio-Sao Paulo.A partir du 28 juillet, les destinations locales et internationales doivent être "reprises progressivement", avait expliqué VarigLog le 21 juillet, en qualifiant cette mesure radicale de "premier pas dans la stratégie de redressement" de Varig qui ne dispose plus que d'une douzaine d'avions pour le moment et ne dessert plus à l'extérieur du Brésil que Francfort et Buenos Aires. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.