Wolfowitz implore la Banque mondiale de le garder comme président

WASHINGTON - Le président de la Banque mondiale Paul Wolfowitz a "imploré" mardi le Conseil d'administration de l'institution de le garder à son poste. Il a promis d'effectuer des changements dans ses méthodes de direction."J'implore chacun de vous d'être équitable en prenant votre décision car celle-ci affectera non seulement ma vie mais elle affectera aussi la manière dont l'institution est considérée aux Etats-Unis et dans le monde", a déclaré M. Wolfowitz devant les administrateurs réunis pour discuter des accusations de népotisme portées contre lui."J'ai peur que la façon dont l'enquête en cours est menée puisse porter un tort à long terme à l'institution bien plus grand que les prétendues accusations de manquement à l'éthique qui ont été, dans la réalité, résolues il y a plus d'un an", a-t-il poursuivi.M. Wolfowitz, qui préside la Banque depuis juin 2005, a reconnu qu'il s'était trop appuyé sur ses conseillers personnels et a promis d'apporter des changements dans ses méthodes de gestion.Il a aussi réaffirmé que les augmentations de salaire accordées à sa demande à sa compagne Shaha Riza, également salariée de la Banque mondiale, faisaient partie d'un accord "raisonnable". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.