Daniel Vasella pourrait mettre fin à son double mandat

Le président du conseil d'administration et patron de Novartis Daniel Vasella conçoit que le groupe pharmaceutique bâlois puisse être dirigé par un nouveau CEO alors que lui resterait président. Le double mandat resterait toutefois possible au sein du groupe.Les postes pourraient être provisoirement séparés et réunis par la suite lorsque le CEO aurait fait ses preuves, indique Daniel Vasella dans une interview au journal "SonntagsBlick". Le patron de Novartis estime par ailleurs qu'"installer maintenant un nouveau président serait insolite". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.