Des taux de radioactivité dix fois supérieurs à la normale à Tokyo

La crise nucléaire s'est aggravée mardi au Japon après une nouvelle explosion et un incendie à la centrale de Fukushima. Selon l'AIEA, le bassin du combustible usé du réacteur 4 de la centrale de Fukushima a pris feu et de la radioactivité a été libérée dans l'atmosphère.La crainte d'une fuite d'iode et de césium contaminant les sols tend à se confirmer. Le feu a pris dans un bassin de combustible déjà utilisé et libéré dans l'atmosphère une bonne quantité de radioactivité sans filtration, a expliqué à l'ATS Georges Piller, responsable à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) qui considère ce nouveau développement comme très préoccupant. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.