Le FMI demande de surveiller les effets des révoltes arabes

Les 187 Etats membres du Fonds monétaire international (FMI) ont demandé samedi à Washington de prêter une "attention particulière" aux répercussions économiques des révolutions arabes. Eveline Widmer-Schlumpf a elle obtenu le soutien de l'"Helvétistan".L'après-révolution en Egypte et en Tunisie et l'aide à d'autres pays arabes ont été longuement discutés à Washington. Le FMI a été chargé d'une évaluation économique dans le cadre d'un "plan d'action commun" de cinq institutions internationales d'aide au développement pour l'Afrique du Nord, le Proche et Moyen-Orient. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.