Le groupe Raiffeisen doit digérer l'important afflux de clientèle

L'expansion des dernières années constitue un grand défi pour le groupe bancaire Raiffeisen, selon son patron Pierin Vincenz. Il s'agit d'adapter les coûts à l'arrivée nombreuse de clients, avec un afflux net d'argent de 19 milliards de francs entre 2008 et 2009."L'étendue de notre réseau va se stabiliser en 2011", explique Pierin Vincenz dans une interview parue dans "Le Temps". "Après avoir recruté 330 personnes l'an dernier - et encore un certain nombre cette année - les effectifs en place devraient suffire à gérer l'accroissement du volume d'affaires." /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.