L'initiative UDC sur les étrangers met en péril l'aide sociale

Un "oui" à l'initiative de l'UDC sur le renvoi des étrangers criminels engendrerait de sérieux problèmes d'exécution dans la pratique de l'aide sociale. Pour la conférence suisse des institutions d'action sociale (CSIAS), la définition du comportement entraînant un renvoi est imprécise.L'initiative soumise au peuple le 28 novembre prévoit que les étrangers qui ont perçu abusivement des prestations de l'aide sociale soient expulsés. Mais "l'abus de l'aide sociale n'est pas une notion définie par le droit", a relevé ce mardi devant les médias à Berne Felix Wolffers, chef du département des affaires sociales de la Ville de Berne. Il n'apparaît dans aucune loi et sa signification est controversée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.