Sakineh va porter plainte contre deux journalistes allemands

Sakineh Mohammadi-Ashtiani, une Iranienne condamnée à la lapidation pour adultère, a été autorisée samedi à quitter provisoirement sa cellule pour dîner avec ses enfants. Elle a nié avoir été torturée et annoncé qu'elle porterait plainte contre deux journalistes allemands venus l'interviewer."Je veux m'exprimer car beaucoup ont exploité (l'affaire) et dit que j'avais été torturée, ce qui est un mensonge", a-t-elle dit devant les médias internationaux lors d'une conférence de presse organisée par la justice à Tabriz (nord-ouest) dans une résidence lui appartenant "Laissez tomber mon affaire. Pourquoi me déshonorez-vous?", a-t-elle ajouté. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.