Marcel Ospel va rester un an de plus au moins président de l'UBS

Pris dans la crise des crédits immobiliers à risque, Marcel Ospel fait taire les rumeurs quant à son départ de la présidence de l'UBS. Il va solliciter un nouveau mandat d'un an lors de l'assemblée générale ordinaire du numéro un bancaire suisse, le 23 avril.L'information annoncée s'accompagne de la promotion de Sergio Marchionne, patron du groupe automobile transalpin Fiat, à la vice-présidence non-exécutive du conseil d'administration. L'Italien, ex-directeur général et actuel président du genevois SGS notamment, présente une solide expérience dans le redressement d'entreprise. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.