La protection des données en matière médicale menacée en Suisse

Les préposés à la protection des données craignent un affaiblissement du secret médical avec l'arrivée de la facturation des prestations hospitalières par le biais des forfaits par cas. Ils ont appelé au respect du cadre légal de protection des données lors de la mise en place du nouveau système.Ces gardes-fous juridiques pour assurer la protection des données sont essentiels, a indiqué privatim, l'association suisse des commissaires à la protection des données. Il s'agit notamment de limiter le degré d'accès des caisses maladie aux données médicales des patients. Un accès que les caisses maladie défendent dans un but de contrôle de la rentabilité des prestations. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.