L'économie suisse résiste mieux que prévu au franc fort

Le dynamisme des marchés asiatiques atténue l'impact négatif du franc fort sur les entreprises suisses. Les effets monétaires vont pesé cette année moins lourdement que prévu, estime la Banque cantonale de Zurich (BCZ).Les économistes de la première banque cantonale de Suisse ont revu à la hausse leurs prévisions de croissance pour l'économie helvétique. Ils tablent désormais sur une augmentation du produit intérieur brut (PIB) de 2% en 2011, contre une estimation précédente de 1,7%, ont-ils indiqué vendredi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.