Le franc fort continue d'affecter près de la moitié des entreprises

Les entreprises helvétiques sont toujours aussi nombreuses à souffrir de l'appréciation du franc suisse, selon une enquête de la BNS. Au premier trimestre 2011, elles étaient 47% à subir un impact négatif, contre un taux de 45% au quatrième trimestre 2010.Ces 47% se décomposent en 23% qui déplorent un impact fortement négatif et 24% qui notent un impact modérément négatif, a indiqué la Banque nationale suisse (BNS) en publiant vendredi son bulletin trimestriel. Le phénomène a beaucoup fait parler ces derniers mois, mais déploie ses effets depuis la mi-2007 en fait. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.