Affaire UBS: Peter Kurer estime n'avoir pas failli à ses devoirs

L'ancien président d'UBS Peter Kurer rejette les reproches selon lesquels il avait connaissance des manoeuvres de fraude fiscale. Il estime "extrêmement injuste" les doutes émis par les commissions de gestions CdG."Lors de ma séparation d'avec UBS, le conseil d'administration m'a explicitement confirmé dans l'accord de départ que je n'avais failli au moindre devoir dans le cadre des affaires avec des clients américains", déclare Peter Kurer dans une interview accordée à la "NZZ am Sonntag". Les commissions de gestion n'ont pas fondé leurs doutes sur des faits, relève-t-il. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.