La BNS peut se permettre des pertes à court terme

Jean-Pierre Danthine, membre de la direction de la Banque nationale suisse (BNS), s'élève contre l'analyse de certains observateurs. Le rapprochement entre l'acquisition massive d'euros par l'institut d'émission et les risques de pertes n'a pas lieu d'être, selon lui."Même si la Banque nationale ne peut pas se permettre d'enregistrer des pertes régulières sur le long terme, elle peut tout à fait en afficher sur un ou deux exercices. Les banques commerciales ont beaucoup été fustigées pour leur vision à court terme, laissez-nous donc travailler avec une perspective de long terme!", s'exclame le Vaudois dans une interview accordée au quotidien économique "L'Agefi" /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.