Le Conseil National dit une nouvelle fois non à une banque postale

Coup d'arrêt à la libéralisation totale du marché postal: le National l'a refusée ce mercredi par 102 voix contre 82. La majorité regroupant la gauche, le PDC et d'autres bourgeois a préféré temporiser. Le dossier repasse au Conseil des Etats, qui n'avait dit "oui" que du bout des lèvres.Toujours selon le Conseil national, la Poste n'est pas près de pouvoir exploiter sa propre banque. Par 101 voix contre 67, le National a rejeté ce mercredi cette idée. Mais le peuple pourra se prononcer, la création d'un tel établissement étant une des revendications de l'initiative populaire que viennent de déposer les syndicats et la gauche. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.