La viande des Grisons profite du fou-rire de Hans-Rudolf Merz

Le fou-rire de Hans-Rudolf Merz à la tribune du Conseil national n'est pas seulement devenu un "buzz" sur Internet, mais également un argument publicitaire pour la viande des Grisons. Les ventes ont augmenté ces derniers jours.Répondant à une question sur la hausse des importations de viande assaisonnée, le ministre des finances avait été pris la semaine dernière d'un immense fou-rire, n'arrivant qu'avec grande peine à prononcer le mot "Bündnerfleisch" (viande des Grisons). Cela n'a en tout cas pas nui aux producteurs, constate ce jeudi pour l'ATS Andrea Mani, président de leur association. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.