WikiLeaks "émigre" en Suisse avec le soutien du Parti pirate suisse

Le site WikiLeaks, qui publie depuis dimanche des télégrammes diplomatiques américains, a depuis vendredi une nouvelle adresse en Suisse (wikileaks.ch). Cette adresse a été enregistrée par le parti pirate suisse (PPS). L'hébergeur français du site saisit quant à lui la justice.L'adresse suisse a été réservée par le président du PPS, Denis Simonet, d'Ipsach (BE), a déclaré à l'ATS la société zurichoise Switch, qui administre les adresses internet avec le suffixe ".ch". Selon le site internet du PPS, M. Simonet a rencontré en novembre le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, pour "manger une pizza". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.