UBS: Villiger défend les rétributions accordées à son successeur

Kaspar Villiger, président du conseil d'administration d'UBS, défend les rétributions en millions de francs prévues pour Axel Weber, son successeur désigné. "Il y a un marché, auquel nous devons nous adapter", déclare-t-il dans la "SonntagsZeitung".Axel Weber, s'il est élu par l'assemblée générale des actionnaires en mai 2012, recevra une prime à l'engagement de 2 millions de francs et 200'000 actions bloquées pendant un an, d'une valeur actuelle de 3,14 millions de francs. En tant que président, il recevra 2 millions de francs par an et 200'000 actions bloquées durant 4 ans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.