Libye: la Suisse ajuste ses sanctions à celles de l'ONU

Le Conseil fédéral a adapté vendredi ses sanctions contre les dirigeants libyens et leurs proches aux mesures décidées par le Conseil de sécurité des Nations unies. En plus du blocage, déjà décidé, des fonds de 29 personnes, toute transaction financière leur est désormais interdite.En examinant les sanctions de l'ONU, le Conseil fédéral a constaté que les 29 personnes figurant dans son ordonnance du 21 février sont les mêmes qui sont répertoriées sur la liste de l'ONU. Il est désormais interdit de leur transférer des avoirs financiers ou de leur mettre à disposition, directement ou indirectement, des ressources économiques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.