42 soldats slovaques meurent dans le crash d'un avion

BUDAPEST - Quarante-deux militaires slovaques ont péri dans le crash d'un avion militaire jeudi à Telkibanya, au nord-est de la Hongrie, a indiqué le ministère hongrois de l'Intérieur. Une personne aurait survécu à la catastrophe."Il y a 42 morts et un rescapé compte-tenu de la liste officielle (des passagers) que nous venons d'obtenir de l'ambassade de Slovaquie" en Hongrie, a déclaré le porte-parole du ministère, Tibor Dobson."Il y avait 43 personnes à bord" de l'avion Antonov AN-24 slovaque qui s'est écrasé dans une région montagneuse et boisée près de la frontière slovaquo-hongroise, a-t-il précisé.Peu auparavant, le porte-parole de la police nationale hongroise, Laszlo Garamvölgyi, avait affirmé que 44 militaires slovaques de la KFOR (force de l'OTAN au Kosovo) avaient péri dans le crash sur la foi d'une liste de 45 passagers en possession de ses services. Il avait également indiqué qu'il n'y avait qu'un seul survivant.Ce nouveau bilan des autorités hongroises concorde avec celui donné à Bratislava par une source proche du ministère de la Défense. Selon les autorités slovaques, l'avion transportait 28 soldats de la Force de l'OTAN au Kosovo (KFOR), 8 membres d'équipage et 7 personnes de l'aide logistique.Le crash s'est produit vers 19h00 dans une région montagneuse et boisée, a indiqué un porte-parole du ministère de l'intérieur hongrois, Tibor Dobson. Les jeunes soldats slovaques venaient d'être relevés et rentraient chez eux après une mission au Kosovo, selon des informations recueillies à Bratislava.Les causes du crash n'ont pas été immédiatement déterminées par les autorités. "L'avion volait à basse altitude et a pris feu. Nous n'avons pas d'autres détails pour le moment", a indiqué à Budapest le porte-parole du ministère hongrois de la Défense, Itvan Bocskai.Michaela Farkasova, épouse du survivant, a déclaré à la télévision slovaque TA3 que son mari lui avait téléphoné jeudi vers 19h30. "Il m'a dit que l'avion s'était écrasé et était en feu, et qu'il se trouvait quelque part dans la forêt. Il m'a dit aussi qu'il était vivant et m'a demandé d'alerter les sauveteurs et la police. Puis la communication s'est interrompue.", a-t-elle dit.D'importants moyens ont été déployés par la Hongrie et la Slovaquie pour tenter de venir en aide aux survivants. Le crash s'est produit dans une zone à l'accès difficile, notamment à cause de la neige. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.