Accord interpalestinien sur un texte reconnaissant Israël

GAZA - La quasi-totalité des groupes palestiniens ont conclu un accord surprise sur un document d'"entente nationale" reconnaissant implicitement l'existence d'Israël, selon des responsables du Hamas et du Fatah. Seul le Jihad islamique fait bande à part.Le document politique, rédigé par des Palestiniens emprisonnés en Israël, reconnaît implicitement l'Etat d'Israël. Mais la formulation retenue dans l'accord Abbas-Haniyeh semble laisser au Hamas une certaine marge de manoeuvre sur cette question."Nous nous sommes mis d'accord sur tous les points de l'initiative des prisonniers", a affirmé le porte-parole du Hamas Sami Abou Zouhri."Un accord a été conclu lors de la réunion des mouvements palestiniens qui le présenteront ce soir au président Mahmoud Abbas et au Premier ministre Ismaïl Haniyeh", a confirmé le chef du groupe du Fatah au Parlement Azzam al-Ahmed. Il a souligné que le groupe radical Jihad islamique l'avait rejeté.En l'absence d'un accord, le président Abbas avait menacé de soumettre la question à un référendum populaire le 26 juillet.Selon M. Ahmed, de "petits changements" ont été apportés au texte, qui stipule l'établissement d'un Etat indépendant sur tous les territoires occupés par Israël en 1967 avec Jérusalem comme capitale. Il prévoit aussi de confiner la "résistance" dans les frontières de 1967.Cet accord est un changement radical dans la position du Hamas, à la tête du gouvernement après sa victoire aux législatives de janvier. Le mouvement islamiste a toujours refusé le droit à l'existence d'Israël. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.