Affaire Ilan: Youssouf Fofana devant la justice française

PARIS - Youssouf Fofana, chef présumé d'un gang impliqué dans la mort d'un jeune Français de confession juive, est arrivé en France. Il avait été arrêté il y a neuf jours en Côte d'Ivoire.Arrêté le 23 février dans un quartier populaire d'Abidjan, où il s'était réfugié, Youssouf Fofana est soupçonné d'être le chef d'un gang ayant enlevé puis torturé à mort Ilan Halimi, un Français de confession juive de 23 ans.Enlevé le 21 janvier et retrouvé le 13 février en banlieue parisienne nu, bâillonné, menotté et portant des traces de tortures et de brûlures, le jeune Ilan n'a pas survécu à ses blessures. Son décès, lors de son transfert à l'hopital, avait provoqué une très vive émotion en France, en raison du caractère antisémite reconnu par plusieurs protagonistes du dossier.Français d'origine ivoirienne, Fofana a été auditionné pendant trois jours par des policiers ivoiriens et français. Il a été présenté en début de semaine à la justice ivoirienne qui a autorisé mercredi son extradition.M. Fofana devrait être inculpé pour "enlèvement, détention et séquestration en bande organisée sous conditions avec demande de rançon, actes de tortures ou de barbarie ou mort de la victime".Il devrait être également poursuivi pour association de malfaiteurs afin de commettre ces crimes mais également "en vue de commettre un meurtre avec préméditation (assassinat)", avec la circonstance aggravante d'"antisémitisme".La justice devrait également retenir contre lui au moins six autres tentatives d'enlèvement et "arrestation" concernant une autre personne enlevée et qui avait réussi à se soustraire au guet-apens, des passants ayant fait fuir les malfaiteurs.Vingt et une personnes, âgées de 17 à 39 ans, sont déjà inculpées dans ce dossier, dont 18 ont été placées en détention provisoire. Plusieurs autres suspects sont recherchés.L'avocat mandaté par la mère de Youssouf Fofana a affirmé qu'il se retirait de cette affaire. Il s'est déclaré "bouleversé" après "avoir reçu de très nombreux appels téléphoniques, dont certains très agressifs" relatifs aux accusations qui pèsent sur Fofana.Deux jeunes Juifs ont par ailleurs été agressés vendredi à quelques heures d'intervalles près de Paris par des hommes noirs et d'origine nord-africaine. Ils ont cassé le nez à l'un et lancé des injures antisémites au second, ont indiqué des sources officielles. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.