Afghanistan: face au terrorisme, le monde renouvelle son soutien

LONDRES - Une soixantaine de pays se sont engagés à Londres à soutenir l'Afghanistan pour les 5 prochaines années. Ils veulent éviter que ce pays, encore fragile 4 ans après la chute des talibans, ne devienne à nouveau un refuge pour les réseaux terroristes."Hier prisonnier du terrorisme, l'Afghanistan est aujourd'hui une démocratie naissante", a dit le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan. Il a salué, à l'ouverture d'une conférence internationale de deux jours, l'achèvement de la transition politique du pays, qui s'est doté d'une Constitution et d'un président et un parlement élus."Mais notre optimisme reste tempéré par de sérieux obstacles. L'Afghanistan reste aujourd'hui un territoire peu sûr. Le terrorisme, la violence des extrémistes, l'industrie illégale de la drogue et la corruption qu'elle nourrit menacent" cette démocratisation.Hôte de la conférence, le premier ministre britannique Tony Blair a souligné que "la stabilité de l'Afghanistan" restait cruciale dans la lutte globale contre le terrorisme.La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a pour sa part annoncé une aide américaine supplémentaire de 1,1 milliard de dollars pour l'année 2006-2007. D'autres pays ont prolongé leur aide financière à l'occasion de la conférence, notamment la France.Le secrétaire d'Etat Michael Ambühl annoncera mercredi la continuation de l'aide financière suisse pour 2006-2010, a dit un représentant du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), membre de la délégation helvétique à Londres.La conférence fait suite à la "période de Bonn", après la conférence qui avait eu lieu dans cette ville il y a cinq ans. Cette période courait jusqu'aux élections parlementaires afghanes. Il s'agissait donc de définir un cadre politique pour les années à venir.C'est chose faite avec l'approbation de l'"Afghanistan compact" par les représentants de la communauté internationale et le président Karzai. Cet accord politique renouvelle pour cinq ans le partenariat entre le gouvernement afghan et ses alliés internationaux.La coopération s'articule autour de trois piliers: sécurité, gouvernance et respect des droits de l'Homme, et développement économique et social durable. S'y ajoute une "priorité transversale", la lutte contre la drogue. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.