Au moins 24 morts dans plusieurs raids israéliens

BEYROUTH - Des raids israéliens lancés dimanche peu avant minuit ont fait au moins neuf morts et 33 blessés parmi la population civile de Brital, dans l'est du Liban. Dans la banlieue sud de Beyrouth, les secours ont retiré des décombres d'immeubles au moins 15 corps.A quelques heures de l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, deux raids de l'aviation israélienne ont visé deux localités proches de Baalbeck, un fief du Hezbollah dans l'est du Liban. Au moins neuf personnes ont péri dans cette attaque et une dizaine ont été ensevelies dans les ruines de bâtiments détruits.Toujours dans la région de Baalbeck, des hélicoptères israéliens ont tiré une demie heure après, une dizaine de missiles sur la bourgade de Boudaï, une place forte du parti chiite, a indiqué la police qui n'était pas en mesure de préciser les objectifs visés ni s'il y a eu des victimes.Dans la banlieue sud de Beyrouth, un autre fief de la milice chiite, quinze corps ont été retirés des décombres d'immeubles complètement détruits dimanche par des raids aériens. Les secouristes ont également fait état de 20 blessés, selon l'Agence nationale d'information (Ani).Au total, l'aviation israélienne a largué en trois passages, dans l'après-midi et la soirée 33 bombes. Seize immeubles se sont totalement effondrés tandis que dix autres ont été fortement endommagés, a indiqué un responsable sur place.La banlieue sud de Beyrouth, en grande partie désertée par ses habitants et dont de nombreux quartiers ont été réduits en ruines, n'avait pas été visée depuis vendredi. La veille, l'aviation israélienne avait largué des tracts appelant ses résidents à l'évacuer. Ces derniers ont fui en masse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.