Au moins 26 hindous enlevés et exécutés au Cachemire

JAMMU - Des rebelles islamistes présumés ont enlevé et abattu au moins 26 hindous au Cachemire indien. Cette attaque intervient à quelques jours de discussions entre le Premier ministre indien Manmohan Singh et des séparatistes cachemiris.Des assaillants lourdement armés ont kidnappé les victimes dimanche soir dans le district montagneux de Doda (sud) à la frontière avec le Pakistan, a indiqué un porte-parole de la police dans la ville de Jammu, capitale d'hiver du Cachemire indien.Les otages "ont été alignés puis abattus", a déclaré ce responsable. Cinq autres hindous ont été blessés et se trouvent dans un état critique.Selon le porte-parole, les rebelles présumés ont pris d'assaut trois villages de Doda où les habitants, la plupart des bergers, ont été encerclés. L'un des survivants blessés a été repéré dans le village voisin de Kalhand par les forces de sécurité indiennes qui ont alors donné l'alerte avant de lancé une chasse à l'homme.Lors d'une action similaire, des rebelles ont enlevé quinze habitants du village de Vasantgarh, dans le district voisin de Udhampur, dimanche également. Quatre hindous ont été exécutés, selon l'armée. Deux musulmans ont été relâchés. On ignore le sort des neuf autre hindous.Aucune organisation de la guérilla islamiste opérant au Cachemire n'a revendiqué cette attaque, la première du genre dans ce district depuis trois ans.Le Premier ministre indien Manmohan Singh et des séparatistes cachemiris doivent se rencontrer prochainement à New Delhi.Le Cachemire indien est en proie depuis 1989 à une insurrection séparatiste récupérée par des groupes rebelles islamistes qui se battent contre les troupes fédérales. Au moins 44 000 personnes sont mortes dans ce conflit.Les violences se sont poursuivies dans le territoire himalayen en dépit d'un processus de paix entamé en janvier 2004 par l'Inde et le Pakistan qui se disputent le Cachemire depuis la partition de 1947. New Delhi accuse régulièrement Islamabad de soutenir matériellement les rebelles, ce que le Pakistan réfute. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.