Au moins 27 civils tués par les frappes israéliennes au Sud-Liban

BEYROUTH - Au moins 27 civils ont été tués dans des dizaines de raids menés ce matin par l'armée israélienne dans le sud du Liban, selon un premier bilan de la police et des hôpitaux. Parmi les victimes figurent dix enfants.Une famille entière de dix personnes, un père, sa femme et leur huit enfants, a été tuée dans le bombardement de leur maison dans la région de Nabatiyé, à 70 km au sud est de Beyrouth.Ces nouvelles victimes portent à 31 tués et 56 blessés le bilan provisoire des victimes des bombardements israéliens déclenchés mercredi matin après la capture par le Hezbollah chiite de deux soldats israéliens à la frontière entre Israël et le Liban, selon un décompte de l'AFP.En représailles, la ville de Nahariya, dans le nord d'Israël, a été frappée ce matin par des roquettes Katioucha tirées depuis le Liban, a annoncé l'armée israélienne. Le Hezbollah a de son côté indiqué avoir tiré "soixante fusées" sur cette ville, et "des dizaines de roquettes" sur les aéroports de Kiriat Chmonah et Rochbina.Une femme d'une quarantaine d'années a été tuées par l'une de ces roquettes à Nahariya, a-t-on indiqué de sources médicales israéliennes. Quatre autres personnes ont été blessées, dont une grièvement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.