Au volant, les femmes sont moins dangereuses que les hommes

BERNE - Une étude américaine enterre une nouvelle fois les clichés sur les femmes au volant. Elle montre que ces dernières conduisent mieux que les hommes et risquent moins leur vie en voiture.Les hommes au volant ont 78% de risques de plus que les femmes de se tuer en voiture, selon un calcul basé sur le nombre de km parcourus. Cette étude réalisée par l'université Carnegie Mellon a été commandée par la fondation pour la sécurité routière de l'Association automobile américaine (AAA). La meilleure conduite des femmes était déjà prouvée par les statistiques même si les clichés ont la vie dure, admet David Gerard, chercheur en politique publique à l'université Carnegie Mellon qui a conduit l'étude.Elle se présente sous la forme d'un site interactif. Tout conducteur peut y entrer des paramètres tels que son sexe et son âge, l'heure, la région où il conduit, en quelle saison ou encore dans quel type de véhicule, et découvrir ses chances d'avoir un accident mortel.Si l'on totalise le nombre d'accidents mortels aux Etats-Unis entre 1999 et 2004, dans 116'493 cas, le conducteur tué était un homme, contre 40'381 cas où une femme était au volant. Depuis 1998, autant de femmes que d'hommes ont un permis de conduire aux Etats-unis.Le site interactif de AAA réserve d'autres surprises. Les chances d'accidents mortels sont plus grandes en été qu'en hiver contrairement à ce que l'on pourrait croire et les risques d'être tué au volant sont les mêmes pour un jeune conducteur de 18 ans que pour une dame de 80 ans.A minuit le samedi soir, un homme au volant a plus de trois fois plus de chances d'avoir un accident mortel qu'une femme qui conduit à la même heure. En revanche, le dimanche matin à l'heure de la messe, leurs chances sont les mêmes, c'est-à-dire très faibles. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.