Aucun survivant dans le crash d'un avion en mer Noire

SOTCHI - Un avion de ligne arménien s'est abîmé par mauvais temps en mer Noire au large de la ville russe de Sotchi, entraînant la mort des 113 passagers. Les sauveteurs recherchent les corps et les boîtes noires de l'appareil."Selon des informations préliminaires, toutes les personnes qui se trouvaient à bord ont trouvé la mort", a déclaré un porte-parole du ministère russe des situations d'urgence.Quarante-six corps de passagers ont été retrouvés en début d'après-midi, selon le procureur de la région. Les secouristes cherchent également à retrouver les boîtes noires qui pourraient confirmer les causes de l'accident.L'Airbus A-320, qui appartenait à la compagnie aérienne Armavia, a décollé mercredi matin de la capitale, Erevan, pour un vol d'une heure environ. Il a disparu des écrans de contrôle près de Sotchi, une station balnéaire du sud de la Russie.Les enquêteurs russes imputent le crash de l'appareil, qui tentait d'atterir, aux mauvaises conditions météorologiques. Des responsables judiciaires ont dit n'avoir aucune raison de soupçonner un attentat.Un responsable d'Armavia a précisé que l'autorisation d'atterrir lui avait été dans un premier temps refusée en raison de la pluie, mais que la tour de contrôle avait ensuite changé d'avis. Il a exclu une défaillance technique de l'appareil."La situation technique de l'appareil était idéale, l'équipage était bien qualifié", a assuré à Reuters Andreï Aghajanov, directeur commercial adjoint de la compagnie.D'après la liste des passagers, 26 d'entre eux avaient des passeports russes, et la quasi totalité des autres étaient arméniens. Cinq des passagers au moins étaient des enfants et l'avion transportait huit membres d'équipage.En début d'après-midi, les premières familles de victimes sont arrivées en provenance d'Erevan pour identifier les corps de leurs proches."Ils ne nous disent rien, tout ce que je sais, c'est que j'ai perdu mes enfants", déclarait une femme en pleurs interrogée par la chaîne de télévision NTV à l'aéroport de Sotchi où elle devait accueillir sa famille.Le pape Benoît XVI a envoyé un message de condoléances aux familles des disparus invoquant "la miséricorde du seigneur" et lui demandant "d'accueillir les victimes dans son royaume de paix". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.