Bangkok: accord sur la lutte contre le changement climatique

BANGKOK - Après cinq jours de discussions à Bangkok, un accord a été trouvé sur les moyens à mettre en oeuvre contre le réchauffement climatique. Les experts estiment que la lutte est financièrement possible et que la croissance des gaz à effet de serre doit être limitée.Pour le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec), les émissions de gaz à effet de serre doivent décroître à partir de 2015, si l'on veut contenir la hausse de la température mondiale moyenne entre 2 et 2,4 degrés. Selon un précédent rapport du Giec, l'augmentation pourrait atteindre jusqu'à 6,4 degrés d'ici 2100, dans le pire des cas, par rapport à la période 1980-1999."Plus on voudra atteindre un niveau de stabilisation bas, plus vite ce pic devra être atteint et le déclin des émissions s'amorcer", a précisé le Giec dans son "résumé à l'intention des décideurs" politiques.La version officielle du "résumé à l'attention des décideurs" estime aussi que limiter à 2 degrés le réchauffement climatique coûterait 0,12% du PIB mondial. Elle juge en outre nécessaire une réduction de 50 à 85% des émissions de dioxyde de carbone (CO2) d'ici 2050.Le texte affirme que les politiques actuellement suivies ne sont pas adaptées au défi posé et n'empêcheront pas les émissions de gaz à effet de serre d'augmenter pendant les prochaines décennies.La réunion de Bangkok est la troisième à se tenir cette année après celle de Paris, en février, où le point à été fait sur les recherches scientifiques, et celle de Bruxelles, début avril, où les experts s'étaient interrogés sur les conséquences du réchauffement climatique. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.