Ben Laden: Moussaoui n'a aucun lien avec le 11 Septembre

PARIS - Le chef d'al-Qaïda, Oussama ben Laden, a disculpé le Français Zacarias Moussaoui de toute complicité dans les attentats du 11 septembre 2001. Dans un message adressé au peuple américain, mis en ligne mardi, il en assume l'entière responsabilité."Je suis personnellement responsable de l'attribution des rôles aux 19 frères pour mener ces conquêtes et je n'ai pas chargé le frère Zacarias d'être avec eux dans cette mission", a déclaré ben Laden dans ce message audio diffusé par As-Sahab, organe habituel du réseau terroriste."Zacarias Moussaoui n'a aucun lien" avec ces attaques, a insisté ben Laden, dont une photo apparaît sur l'écran du site islamiste et dont les propos sont systématiquement traduits en anglais."Les aveux selon lesquels il était chargé de participer à ces conquêtes sont nuls et non avenus. Aucune personne sensée ne peut douter que (ces aveux) sont le résultat des pressions exercées sur lui durant quatre ans et demie", a déclaré le chef d'al-Qaïda."Si ces pressions sont levées et s'il recouvre son état normal, il reconnaîtra la vérité que j'ai énoncée", a affirmé ben Laden, qui s'est encore proposé de dévoiler "les vérités détestées par l'administration américaine".Parmi ces "vérités", il rappelle que "le frère Moussaoui a été arrêté deux semaines avant ces événements". "S'il était au courant de la moindre information sur le groupe du 11 septembre, nous aurions demandé à l'émir Mohammed Atta (l'un des 19 kamikases) et à ses frères de quitter l'Amérique immédiatement avant que (leur projet) ne soit dévoilé", dit-il.Zacarias Moussaoui a plaidé coupable le 22 avril 2005 de complicité avec les auteurs de ces attentats. Il a été condamné le 4 mai à la réclusion criminelle à perpétuité pour complicité dans ces attentats. Le 8 mai, il a tenté de revenir sur ses aveux, mais sa demande a été rejetée.Ben Laden a également affirmé que les prisonniers détenus dans la base américaine de Guantanamo (Cuba) "n'ont aucun lien avec les événements du 11 septembre" et que "bon nombre d'entre eux n'ont aucun lien avec al-Qaïda"."Le plus étrange, c'est que bon nombre d'entre eux n'ont pas de lien avec al-Qaïda. Plus étrange encore: certains d'entre s'opposent à l'orientation d'al-Qaïda appelant à combattre l'Amérique", ajoute-t-il. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.